Secrets de Thérapeute Le bien-être, l’épanouissement : du corps à l'énergie
Home » Parcours 1-2-3

Parcours 1-2-3

Le bien-être : du Corps à l'Energie en 3 étapes

Le bien-être : du Corps à l'Energie en 3 étapes - Secrets de Thérapeute

Tu ressens une aspiration à davantage de bien-être, une vie agréable, enthousiasmante

un besoin d’épanouissement, de réalisation, de sens.

 

Les bases indispensables pour y parvenir sont bien connues !

 

 

Faisons le point ensemble pour améliorer votre Vie

 

A. Respecter notre corps et ses besoins

  

Des centaines de milliards de cellules constituent notre corps. Des réactions biochimiques sont réalisées dans chacune d’elles.

Le microbiote intestinal est composé de plus de microorganismes que le corps ne contient de cellules. Son équilibre est primordial pour la digestion, l’immunité et notre état psychologique.

 

 Pour y parvenir, notre corps a besoin de certains éléments indispensables

 

 1. Se nourrir sainement

Cela signifie : apporter à notre corps certains nutriments qu’il ne sait pas fabriquer et éviter autant que possible de le polluer avec des produits qu’il devra éliminer (pesticides, produits chimiques, médicaments...).

 

Notre corps a besoin de vitamines et minéraux pour

  • transformer les aliments en énergie (température interne, déplacements)
  • fabriquer de nouvelles cellules, reconstruire les parties abîmées ou usées (peau, os, muscles)
  • assurer ses défenses immunitaires, lutter contre les infections, le stress, les blessures

 

D’où le conseil de l'OMS : mange au moins 5 fruits et légumes (soit 400 à 500g), chaque jour car le corps ne sait pas les stocker.

 

Mon conseil :

Si c'est compliqué de se nourrir quotidiennement de cette façon, si c'est un combat chaque jour avec les enfants ou le mariil existe une solution pratique pour remplacer les végtéraux indispensables : des capsules de fruits et légumes déshydratés, cueillis mûrs et non cuits.

www.labellevie.juiceplus.com

 A prendre en compléments des repas si vous constatez que vous ne mangez pas la ration quotidienne de fruits et légumes nécessaire pour votre santé.

Conséquences habituelles d’une mauvaise nutrition : fatigue, humeur changeante, baisse de moral, tonus diminué, peau terne, immunité déficiente...

 

 

2. Être actif et respirer suffisamment

Une activité physique minimale permet de stimuler la circulation sanguine, lymphatique, de faire travailler les muscles dont le cœur. Les effets bénéfiques portent sur les maladies cardiovasculaires, l’hypertension, les cancers. Elle améliore l’endurance et la souplesse. Elle réduit les risques de surpoids et d’obésité.

Mon conseil : respire à fond au moins chaque heure quand tu ne peux pas faire d’activité physique

 

 

3. Boire de l’eau suffisamment

L’eau, comme les nutriments, est indispensable à un bon équilibre du corps. Il est composé d’eau à plus de 60%. Les réactions biochimiques s’effectuent en milieu liquide. La respiration, la transpiration, l’élimination des déchets en consomme plus de deux litres par jour.

Eau du robinet, filtrée ou non, eau de source, eau minérale, eau gazeuse : choisis l’eau qui te plait.

Mes conseils :

  • Le meilleur filtre : osmose inverse
  • Les meilleures eaux au quotidien : moins de 50mg/l de résidu sec

 

 

4. Dormir suffisamment

Récupération musculaire et psychique, tri et organisation des informations reçues par le cerveau, mémorisation. Participe à la bonne humeur, la lutte contre les maladies. Fabrication de certaines hormones (selon les heures), réparation cellulaire de la peau notamment.

Mes conseils :

  • Trouve la meilleure heure de coucher pour toi, la meilleure durée.
  • Trouve le matelas le mieux adapté, contrôle la température de la chambre et le bruit ambiant

 

Ton corps sait se défendre, s’adapter, se réparer si tu lui fournis les nutriments essentiels qu’il ne peut pas fabriquer lui-même. Prends soin de lui en te nourrissant sainement.

 

 

B. Prendre soin de notre environnement personnel et professionnel

Grâce aux recherches en épigénétique, nous savons que notre environnement est le principal acteur de notre santé. Les gènes sont à l’origine de la fabrication de protéines qui nous donnent nos caractéristiques physiques et comportementales. Ils sont actifs ou non selon leur environnement chimique qui lui-même dépend de nos pensées, croyances et attitudes.

Le stress serait responsable de 90% de nos soucis de santé. Il contribue au dérèglement du fonctionnement des cellules. Il peut transformer un gène sain en un gène mutant qui s’exprimera sous forme de maladie.

Vivre dans un environnement stressant induit des modifications dans le corps. En ayant conscience de notre mode de vie, en identifiant les vraies sources de tensions alors nous pouvons améliorer grandement notre qualité de vie.


1. La vie professionnelle

L’être humain est de nature spirituelle. Cet élan naturel consiste à allez vers plus grand que soi. Cela se décline évidemment dans tous les aspects de notre vie quotidienne.

Au niveau professionnel, certains éléments sont en faveur de cette nature et renforcent le mouvement, contribuent à l ’équilibre intérieur, libèrent des potentiels et de la joie.

D‘autres éléments n’y sont pas favorables et s’opposent à la nature humaine, fragilisent l’équilibre intérieur, limitent l’évolution et la joie de vivre. Et par conséquent l’efficacité professionnelle.

Pour résumer : ce qui nous assimile à un outil de production nous emprisonne et ce qui nous permet d’exprimer notre nature humaine nous élève.


Des exemples de besoins humains permettant de s’épanouir :


Aspirations :

- contribuer consciemment à un projet collectif. Cela donne du sens à son action, cela permet de trouver sa place parmi ses semblables.

- participer à un projet utile. Cela engendre une bon climat social, et contribue à donner une bonne image de soi.



Proximité :

- faire partie d’un groupe rassurant qui partage à la fois les ennuis et les récompenses, les échecs et les succès, qui additionne les compétences et les idées
ressentir son importance dans le dispositif global, recevoir de la reconnaissance pour ses efforts, son mérite et ses qualités, son importance aux yeux des managers, et son impact sur le résultat final
- participer à l’ambition de l’entreprise
- ressentir l’intérêt de l’entreprise pour ce qui fait notre vie humaine (événements marquants, santé, stress, conditions de travail)
- avoir des perspectives d’évolution

 


Mon conseil :

Les responsables de votre entreprise sont maintenant largement sensibilisés à la QVT (qualité de vie au travail). Aidez les à trouver des solutions à vos difficultés professionnelles.

Pour cela, faites le point honnêtement de votre situation :

1. Votre envie de continuer dans votre entreprise
2. Votre envie de continuer à exercer le même métier
3.Vos compétences par rapport aux nécessités de votre travail
4. Les moyens qui sont mis à votre disposition (outils, formations, procédures...)
5. La valorisation de votre travail (salaire, avantages, reconnaissance, utilité)
6. Les contraintes (transport, fatigue, stress, horaires)
7. L’ambiance et le climat social

Cela vous permettra de mettre en lumière certains points importants, en analysant objectivement votre situation. Cela peut vous permettre de faire des propositions liée à votre situation mais qui seront profitables à vos collègues aussi.


Ensuite ?

  • Si vous n’avez plus envie d’exercer le même métier ou plus dans la même entreprise : cette situation vous use intérieurement. Prenez des décisions !

  • Si vous avez identifié des points à améliorer dans votre entreprise : peuvent-ils être améliorés assez simplement ? votre encadrement est-il réceptif ? Cela changerait-il considérablement votre situation ou finalement pas tant que cela ? Selon les réponses : tirez- en les conséquences !

 

2. La vie personnelle

L’être humain est de nature spirituelle. Cet élan naturel consiste à allez vers plus grand que soi. Cela se décline évidemment dans tous les aspects de notre vie quotidienne.

Au niveau personnel, certains éléments sont en faveur de cette nature et renforcent le mouvement, contribuent à l ’équilibre intérieur, libèrent des potentiels et de la joie.

D‘autres éléments n’y sont pas favorables et s’opposent à la nature humaine, fragilisent
l’équilibre intérieur, limitent l’évolution et la joie de vivre. Et par conséquent usent prématurément notre corps et notre esprit.

Pour résumer : notre entourage peut contribuer à notre bien-être, nous aider à exprimer nos idées, nos émotions, nos valeurs. Il peut aussi nous enfermer dans des rôles que nous ne souhaitons pas, nous freiner dans nos expressions et nos aspirations, nous user intérieurement.

Quand c’est possible il convient de fermer certaines portes, de choisir son entourage en éloignant les éléments nocifs.

Quand ce n’est pas possible : on peut poser des limites, clarifier les situations, expliquer notre inconfort ou nos blessures ou lâcher-prise. Ce que vous préférez, mais faites quelque chose : ne laissez pas la situation se dégrader ou vous user à petit feu.

Les besoins personnels(issu de la pyramide de Maslow)
- besoins physiologiques (respirer, manger, boire, dormir, bouger)
- besoin de sécurité (intégrité physique et psychologique, stabilité, logement, travail)
- besoin de contact social (se sentir apprécié, aimé, donner de l’affection, échanger des idées)
- besoin d’estime de soi (se sentir utile, avoir conscience de sa valeur, être autonome, être fier de qui on est, être fidèle à ses valeurs)
- besoin de réalisation (trouver et exploiter ses dons et capacités, trouver son équilibre intérieur, s’ouvrir au spirituel)

Lesquels sont suffisamment satisfaits ? Lesquels peuvent être mieux pris en compte dans ma vie ? Si je réponds mieux à mes besoins, comment ma vie pourra s’améliorer ? Que pourrai-je en retirer concrètement ?

 

C. Prendre soin de notre énergie et de notre vie spirituelle

La première étape consiste à prendre conscience que nous avons un corps (en principe c’est une étape très facile) puis de prendre conscience de ses besoins (moins facile car cela nécessite quelques connaissances).

 

La seconde étape nous aide à prendre conscience de notre environnement intérieur (personnel), et extérieur (professionnel), et des points qui nous soutiennent ou nous desservent.

 

Nous disposons ainsi d’une base permettant d’avancer dans davantage de subtil. En effet, comment avoir le détachement et l’harmonie suffisants pour penser à s’épanouir et s’éveiller à plus grand si le corps lutte en permanence pour survivre ? Si notre environnement nous épuise et nous use en silence ?

 

Nous pouvons alors plus sereinement nous intéresser à nos autres parties non physiques. Et là nous entrons dans un domaine à la fois passionnant et déroutant.

 

Les questions que nous pouvons aborder dans cette troisième partie :

  

- je suis un être humain, mais qui suis-je vraiment ?

- comment nos croyances façonnent-elles nos perceptions du monde ?

- comment mes pensées et mes croyances peuvent influencer mon état de santé ?

- quel est le rapport entre mon corps composé de matière et l'énergie thérapeutique ? 

- si le temps est une sorte d’illusion due à nos sens, le futur est-il déjà écrit ?

- comment ma lignée familiale peut agir sur moi alors même que mes ancêtres ne sont plus de ce monde ?

 - la mort est-elle une réalité ou une illusion ?

- des dimensions supplémentaires peuvent-elles exister ?

- comment monter en vibration et pourquoi est-ce intéressant ?

- mon énergie est-elle regragrammable ?

- nos guides, les anges, dieu existent-ils ?

- avons-nous une mission de vie ?

- quel est le sens de la vie ?

 

Prendre soin de son énergie c'est :

- s'intéresser aux parties invisibles mais pourtant bien réelles de notre être

- mettre en place des moyens de dialoguer avec cette énergie

- trouver des techniques permettant de rééquilibrer cette énergie

 

Cette ouverture vers le subtil est un bon moyen d'alimenter notre vie spirituelle.

Mes consultations

L'évolution est associée à la Vie. Il est important de mettre à jour ses connaissances, de respecter une hygiène de vie, de s'occuper de notre monde intérieur, de continuer de progresser sur son propre chemin spirituel.

Il peut être approprié de se faire aider pour cela

Vers quel thérapeute se tourner ? Vers celui qui vous inspire confiance, qui sait écouter et conseiller, qui a l'expérience et le recul nécessaires pour élargir votre vision des situations, qui dispose de techniques vous permettant d'avancer.

 

Mes consultations

L'énergie n'ayant pas de frontières, je consulte à distance (Zoom, Skype, WhatsApp, Messenger, Téléphone) ou dans mon cabinet à Méré (78).

 

Quand consulter ?

Vous ressentez un élan intérieur qui vous pousse à vous prendre en main ? C'est le bon moment ! Et n'attendez pas que les obligations quotidiennes et les soucis vous épuisent à nouveau pour consulter : profitez de ce mouvement favorable.

 

Pourquoi consulter ?

Pour améliorer ou transformer votre vie d'Humain :

prendre en main sa santé physique et psychologique, gérer ses émotions,

comprendre ce qui se passe vraiment en vous,

et trouver des moyens d'améliorer ce qui est important pour vous.

 

Voyons ensemble ce qui ne va pas dans votre vie et agissons sur les trois axes d'amélioration.